quand les enfants se chargent de la demande en mariage

Mariage : Quand ce sont les enfants qui font passer les messages

Le déroulement traditionnel et classique de la vie veut que l’on se rencontre, que l’on s’aime, que l’on se marie puis qu’on fasse des enfants pour fonder une famille. Mais parfois – et même de plus en plus souvent avec l’avènement des familles recomposées – les enfants sont là avant. Dans ce cas, il n’est pas rare qu’ils participent d’une manière ou d’une autre à la demande en mariage. Voici quelques exemples dans lesquels ce sont les enfants qui transmettent le message !

  Veux-tu épouser mon papa ?

les enfants font la demande en mariage

Cette magnifique histoire, que nous allons vous raconter nous vient de Pinterest, où ce papa de deux très belles petites filles a demandé sa tendre en mariage. Après 6 années de bonheur et deux enfants, il était temps pour ce jeune papa de demander la maman en mariage. Et pour rendre ce moment encore plus fabuleux, il a eu la bonne idée de faire participer les enfants à sa demande. C’est ainsi que dans une courte vidéo (résumé par les photos) il porte avec ses deux filles des pancartes où il est écrit : « marry dady ? » et « please » comprenez « épouse papa » « s’il te plait ». Trop mignon !!!

Un t-shirt et bébé fait la demande !

Là encore, c’est un bébé qui fait le travail, mais en direct cette fois-ci. Mais comme ce dernier ne sait pas encore parler, c’est à travers un T-shirt qu’il s’exprimera. Ainsi, le papa a fait floquer un T-shirt où l’on peut lire « épouseras-tu papa ? » et a ensuite demander à sa petite fille d’amener la bague à sa maman. L’histoire ne dit pas si elle a dit oui, mais au vue de la dose d’émotion qu’il y a dans cette demande, cela ne fait guère de doute…

demande en mariage par un bébé

 

Ces deux petites histoires vous ont peut-être donné des idées. En tout cas, nous l’espérons… La semaine prochaine, nous vous présenterons 5 demandes en mariage complètement folles !

2 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *